Togo


Togo

 

FIDEI intervient principalement dans la région de Kara et dans la région Centrale dont la capitale est Sokodé parfois appelé Sakodé…
Dans la région de Kara, c’est dans la préfecture de Bassar que se trouve le village de Bitchabé où se sont installées les Sœurs de Sant-Thomas de Villeneuve. A quelques heures de piste, au sud, se trouve Kountoum et un peu plus loin encore à la frontière du Ghana se situent Damando et Taouleba (ou Tawalba)…
Dans la région centrale FIDEI intervient dans la bourgade de Kaboli (aussi appelé Kambolé), préfecture de Tchamba, tout près de la frontière du Bénin.

 

Réalisations dans la région centre-nord de Kara (Préfecture de Bassar)

La Congrégation Saint-Thomas de Villeneuve (STV) dont la Maison Mère se trouve à Neuilly sur Seine, a fondé ses premières missions en Afrique en 1948, exerçant ses activités dans le domaine sanitaire, social et éducatif. En 2013 elle a établi une nouvelle fondation à Bitchabé au Togo.

FIDEI, association laïque enregistrée à la Préfecture des Hauts de Seine en 2003, exerce ses activités humanitaires dans les mêmes domaines en Inde, au Sénégal, au Burkina Faso et au Togo.

Avec l’appui initial de la municipalité de Neuilly dans le cadre des « Initiatives Jean Mermoz », FIDEI offre chaque année à des étudiants franciliens la possibilité d’entreprendre une expérience de solidarité internationale à travers des « missions d’été » d’enseignement de l’informatique et de soutien scolaire en Afrique.

Au sein de ses établissements d’enseignement en France, STV sensibilise les jeunes élèves à la solidarité et les associe à ses actions dans les pays en voie de développement.

Ces deux organisations franciliennes regroupent leurs ressources, contacts et compétences pour conduire ensemble un projet humanitaire au Togo conjuguant scolarisation, soins de santé, assistance économique, hygiène, et, en toute première priorité : l’accès à l’eau dans le secteur de Bitchabé. Bitchabé se situe à 25 km de Bassar, la Préfecture, et 90 km de Kara, siège de la Région. La population concernée compte 20 000 habitants répartis sur 3 cantons.
Cette zone est particulièrement sinistrée car elle est enclavée entre la frontière avec le Ghana et les cours d’eau du Togo permanents ou temporaires en période de pluies. Elle est très difficile d’accès surtout pendant la saison pluvieuse……Lire la suite


 

 

Réalisations dans la région centrale de Sokodé (Préfecture de Tchamba)

FIDEI a reçu des aides privées pour le creusement de puits villageois dans le secteur de Kaboli (parfois appelé Kambolé) dans la région de Sokodé. C’est ainsi que les villages de Rogbi et Fifidjo, ont pu avoir accès à l’eau en 2011, Souroutawi et Alindé en 2012, Assoulas-Bas et Kagazou en 2013, Nfoto et Modougou en 2014 …..Lire la suite