Soutien aux Veuves de Koubri


Le nombre estimé de veuves est de 300. Une centaine d’entre elles s’est regroupée en association pour joindre leurs forces et rechercher des moyens collectifs de génération de ressources. C’est sur cette association que FIDEI s’appuie pour aider à l’autonomisation des veuves à travers le lancement d’une activité de fabrication de produits alimentaires ou dérivés de végétaux tels que les croquettes de patates douces, le lait de soja, le beurre de karité, la farine de mil et de maïs, ou le soumbala, épice à base de graines de néré fermentées.

Le projet en 2020 sera d’édifier un bâtiment de 180 m2 comprenant 3 ateliers de production, dont une petite minoterie, une grande boutique pour les produits alimentaires, et une autre, plus restreinte, pour la vente des confections de l’école de couture. L’ensemble sera construit au cœur même de la zone du marché. Les veuves commercialiseront les biens produits par leurs soins dans les ateliers, mais aussi les légumes et céréales, avant ou après transformation, cultivés par les jeunes du centre de Poedogo, et les vêtements et articles confectionnés par les apprenties couturières, créant ainsi une chaine de solidarité intergénérationnelle bénéfique pour tous.