Brèves suite voyage au Sénégal en mai 2017


Montée des Eaux à Guet-Ndar

A la suite d’une montée brutale des eaux survenue au mois de juillet 2016, phénomène qui s’est perpétué depuis, la houle est parvenue à faire disparaitre toutes les habitations précaires du bord de mer à Guet-Ndar et a détruit jusqu’aux installations sanitaires récemment construites à l’école AM Khaly, emportées par les eaux.

Au droit de l’école Cheikh Touré construite en grande partie par FIDEI, la population a dû déposer des sacs de sable, à l’arrière d’un filet de protection, sur une hauteur de près d’un mètre, obstacle sur lequel s’échouent ou se fracassent les vagues. Cette protection fragile ne saurait résister longtemps aux assauts de la mer. Cette situation inquiétante a fait l’objet d’une demande d’audience de FIDEI auprès du Ministre Maire de Saint-Louis, audience accordée le 26 mai 2017.

Mr Mansour Faye a alors annoncé la construction d’une digue tout le long de la langue de Barbarie sur une longueur de 3.5 km. Le marché a été signé pour un montant de 3.5 milliards CFA et le premier versement a été opéré. Le démarrage du chantier serait imminent…

Les travaux de reconstruction de l’école AM Khaly, voisine de l’école Cheikh Touré, engagés par le Ministère de l’Education Nationale, ont dû être stoppés. 4 classes ont été partiellement construites. FIDEI a formellement demandé qu’elles soient terminées et ouvertes puis complétées de 7 autres classes pour soulager les effectifs de l’école Cheikh Touré qui a du absorber les élèves des 11 classes dont disposait l’école AM Khaly avant sa démolition pour cause de dangereuse vétusté.

Inaugurations à Dagana
 

Le 23 mai 2017 ont été inaugurés à Dagana, dans le Sahel, en bordure du fleuve Sénégal à la frontière mauritanienne, un Centre de Formation Féminine construit par FIDEI et la CSS (Compagnie Sucrière du Sénégal) en partenariat avec la Mission Spiritaine, ainsi que la salle informatique aménagée et équipée par FIDEI au sein de l’école publique AB Sall.

Le Centre abrite une école de couture et une école de cuisine. Toutes les élèves reçoivent une formation générale en parallèle. Une exposition a permis d’apprécier la qualité des travaux des couturières. Une présentation par les élèves de l’école de cuisine de plats qu’elles avaient préparés sous la conduite de leur monitrice a été suivie d’un repas servi dans les règles de l’art, le service en salle faisant partie intégrante de la formation.

Les enfants de l’école maternelle située dans le même cadre ont offert un spectacle axé sur la Paix lors de leur fête de fin d’année. FIDEI a remis aux institutrices des jouets et des fournitures.

A quelques pas de là a ensuite été inaugurée la salle informatique de l’école Amadou Basse Sall. La cérémonie a permis de constater la qualité des travaux de rénovation et celle du mobilier fabriqué au centre des sourds-muets de Pikine. Les élèves ont démontré leur engouement et procédé à une série d’exercices sous la conduite d’un professeur expérimenté. Les meilleurs élèves en informatique ont été récompensés par le don de sacs contenant des fournitures scolaires.

Initiatives éducatives et sanitaires à Ndar-Toute, Saint-Louis du Sénégal
 

A l’école élémentaire Dodds, construite par FIDEI, a été organisée le 24 mai une Fête de l’Excellence ;  5 élèves de chaque classe ont été récompensés ; 3 ordinateurs portables ont complété la dotation de la salle informatique. Cette salle est dorénavant séparée de la vaste bibliothèque dont le contenu, à la fois scolaire et général, et le mode de classement et d’accès sont une référence.

A l’école maternelle FIDEI de Ndar Toute, une rencontre s’est tenue afin d’évoquer la situation rendue plus difficile après le décès de Mr Thioune, premier directeur de l’établissement. La cohésion de l’équipe pédagogique et du CGE était très visible et encourageante. L’école est remarquablement tenue. La salle informatique fonctionne très bien. Plusieurs enfants sont venus faire une démonstration d’utilisation de logiciels éducatifs, notamment de coloriage. Vêtements d’enfants et fournitures pour travaux manuels ont pu être remis.

Au dispensaire de Ndar-Toute ont été inaugurées les nouvelles installations sanitaires : toilettes et douche construites par FIDEI. Des tenues vestimentaires ont été offertes pour le personnel de santé et des produits pharmaceutiques ont été remis ; un ordinateur de bureau sera fourni pour l’enregistrement des données et pour les rapports médicaux. FIDEI s’est engagée à rénover la pharmacie, très bien tenue, dans une pièce aux murs dégradés et a approuvé l’achat du matériel nécessaire pour la mise en place d’un programme nutritionnel structuré pour la petite enfance.

Centre de formation scolaire et professionnelle pour jeunes sourds-muets Saint-Louis du Sénégal

Une visite d’évaluation a permis de constater l’excellente qualité des équipements des ateliers du Centre, de même que celle du mobilier fabriqué sur place. Le Président de la Chambre des Métiers a offert des tenues et des masques et gants de protection aux apprentis et procuré du tissu avec lequel les couturières ont créé les blouses pour les jeunes élèves.

La monitrice et le moniteur formés à l’enseignement de la langue verbo tonale ont organisé une session publique de travail avec plusieurs jeunes élèves.
Alors que la formation n’a débuté qu’au mois de mars, les progrès sont manifestes ; récitation par gestes de l’alphabet, écriture des noms et prénoms au tableau, additions… Les parents ont exprimé leur fierté. Une journée portes-ouvertes va être organisée. Presse écrite, radio et TV seront conviées, la communication étant indispensable pour assurer un revenu pour les ateliers.

Initiatives éducatives et sanitaires au Togo

Le programme d’investissements au Togo se poursuit activement. La construction du dispensaire de Kountoum a beaucoup avancé ; celle de la classe de maternelle de ce village sera terminée pour la rentrée. Les écoles de brousse de Katango et N’foto sont en voie d’achèvement, de même que les finitions du gros-œuvre du collège de Bi Ireti à Kaboli. Les forages d’Assoula et Assola-Lamatessi ont été réalisés en partenariat avec l’OCDI de Sokodé pour la plus grande joie de la population. La profondeur du forage d’Assoula est de 65m et celle d’Assoula-Lamatessi est de 112m. Les 2 forages produisent une bonne quantité d’eau de grande qualité.